Un haut commandant des talibans pakistanais tué dans une attaque en Afghanistan

Abdul Wali Mohmand était recherché par Washington qui avait offert une récompense de 3 millions de dollars pour obtenir des informations sur l’endroit où se trouvait l’intéressé également connu sous le nom d’Omar Khalid Khorasani. Un engin explosif placé en bordure de route a eu raison de l’homme et de son véhicule. Les faits se sont déroulés dans la province afghane de Paktika, à la frontière avec le Pakistan. Les talibans pakistanais ont confirmé lundi la mort de l’intéressé et ont précisé qu’une déclaration plus longue serait publiée sous peu.

Au moins deux autres commandants talibans ont également été tués dans l’attaque de dimanche, une semaine après que le chef d’Al-Qaida Ayman al-Zawahiri a été tué dans une frappe de drone américain à Kaboul.

Omar Khalid Khorasani avait quitté voici quelques années le Tehreek-Taliban Pakistan (TTP), une organisation faîtière de divers groupes islamistes, pour créer son propre groupe terroriste, le Jamaat ul Ahrar. Ce dernier est notamment responsable de l’attentat commis à Lahore lors de la fête de Pâques en 2016 et dans lequel 75 personnes de la communauté chrétienne ont péri. Khorasani a ensuite dissous son groupe et regagné les rangs du TTP.

Khorasani était suspecté d’entretenir des contacts étroits avec le fondateur d’Al-Qaïda Oussama ben Laden et avec son successeur Ayman al-Zawahiri, mais on ignore s’il existe un lien entre l’attaque au drone et l’attentat de dimanche