Un des cadeaux offert par Biden à Poutine a nécessité 6 semaines de travail

Le président américain Joe Biden a choisi pour son premier sommet avec Vladimir Poutine à Genève le 16 juin d’offrir à son homologue russe une paire de ses lunettes de soleil favorites, un modèle aviateur fabriqué par une entreprise américaine.

Peter Waszkiewicz, patron de Randolph Engineering, a dit avoir eu la « surprise » de voir ses lunettes utilisées comme cadeau diplomatique lors d’une rencontre suivie par les médias du monde entier.

« C’était un jour de travail normal jusqu’à environ midi passé, quand les téléphones ont commencé à sonner et que nous avons vu une effervescence sur les réseaux sociaux, et nous avons compris ce qu’il se passait », a-t-il affirmé à l’AFP, qualifiant ce moment d' »exaltant ».

« C’est assez incroyable, n’est-ce pas? Je veux dire, combien de fois une opportunité comme celle-ci se présente-t-elle? », s’est-il réjoui.

Peut-être bientôt sur le nez du président russe, ces lunettes sont habituellement portées par des militaires: l’entreprise a un contrat avec l’armée américaine depuis 1978 et lui fournit 25.000 paires chaque mois, en plus de celles vendues au grand public.

La fabrication de chaque paire de ces lunettes à monture dorée, nommées « Concorde » en référence à l’avion supersonique, nécessite 200 étapes et dure six semaines.

La production se déroule dans une petite ville du Massachusetts, Etat du nord-est du pays, et l’entreprise fondée en 1973 vante sur son site « ses valeurs familiales américaines » et sa volonté de ne pas délocaliser son usine hors des Etats-Unis.

« Le président Biden, j’en suis sûr, a donné ces lunettes au président Poutine comme un symbole de notre héritage national », a déclaré Peter Waszkiewicz.

« Espérons que ce soit le symbole de la paix. »