Un charnier de plusieurs kilomètres à Louhansk: la vidéo qui choque

Cette vidéo a été publiée par le média « NEXTA » sur Twitter. Cette chaîne d’information biélorusse y joint également la légende « Poutine a libéré #Lubansk des envahisseurs ». Difficile de dire précisément de quand elle date. Ni de définir le lieu précis mais il semblerait, selon le Daily Mail, que les images aient été prises dans la région de Louhansk, dans l’est de l’Ukraine.

Dans cette vidéo, un véhicule passe devant une fosse commune longue de plusieurs kilomètres. Ce cimetière est orné de drapeaux, de fleurs et de photos de soldats tombés au combat.

En juin dernier, la Russie était formelle et avait annoncé avoir « libéré » 97% de la ville de Louhansk. Une étape stratégique importante car cela permettait de s’emparer du cœur industriel de l’Ukraine.

Le Daily Mail précise que la prise de la ville est contestée au pays. En effet, une trentaine de soldats ont été laissés sur la ligne de front par leurs commandants. Ils auraient demandé d’être mutés en Russie. D’autres images ont également montré que des Russes battaient en retraite lors d’une attaque dans la ville de Kherson, toujours dans le sud.

<img class="w-full object-contain" alt="

Carte localisant la ville de Kherson, que l’administration d’occupation russe évacue devant l’avancée des troupes ukrainiennes

 » width= »768″ height= »729″ loading= »lazy » src= »data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAMAAAACCAYAAACddGYaAAAAC0lEQVQI12NgwAUAABoAASRETuUAAAAASUVORK5CYII= » srcset= »https://1001infos.net/wp-content/uploads/2022/11/un-charnier-de-plusieurs-kilometres-a-louhansk-la-video-qui-choque.jpg 768w, https://1001infos.net/wp-content/uploads/2022/11/un-charnier-de-plusieurs-kilometres-a-louhansk-la-video-qui-choque-1.jpg 1200w » sizes= » (-webkit-min-device-pixel-ratio: 2) 50vw, (min-resolution: 192dpi) 50vw, (min-resolution: 2dppx) 50vw, (-webkit-min-device-pixel-ratio: 3) 33.33vw, (min-resolution: 288dpi) 33.33vw, (min-resolution: 3dppx) 33.33vw, (max-width: 480px) 480px, (max-width: 768px) 768px, (min-width: 769px) 1200px, 100vw « >

<p>Carte localisant la ville de Kherson, que l’administration d’occupation russe évacue devant l’avancée des troupes ukrainiennes</p> ©AFP

Selon certains rapports, les soldats ne supportent pas d’être envoyés au front comme de la vulgaire « chair à canon » sans aucune formation militaire. De plus, la majorité des familles n’ont toujours pas reçu les 300 000 roubles (environ 4 900 euros) qu’elles étaient censées recevoir pour leur service militaire.