Un avion humanitaire en route vers les Tonga forcé de faire demi-tour à cause d’un passager contaminé au Covid-19

Le virus n’est pas présent dans le royaume de Tonga qui maintient dès lors des contrôles stricts de ses frontières. Le vol parti depuis Brisbane en Australie jeudi après-midi a été forcé de retourner à sa base vers minuit après la confirmation qu’une personne à bord était positive au Covid-19, a annoncé une porte-parole de la Défense australienne vendredi.

Tous les membres d’équipage avaient bien présenté un test de dépistage rapide négatif avant le départ, mais des tests PCR réalisés par la suite ont confirmé qu’une personne était bien porteuse du virus.

La cargaison d’aide humanitaire a été déchargée et relogée dans un autre appareil qui est reparti vendredi.

Trois personnes au moins, dont une ressortissante britannique, ont perdu la vie dans l’éruption du volcan sous-marin Hunga-Tonga-Hunga-Ha’apai qui a aussi couvert l’archipel de cendres et coupé les télécommunications, isolant le royaume du reste du monde.

Des navires australiens, néo-zélandais et britannique sont en route pour acheminer de l’aide d’urgence.

Des avions partis de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, pays voisins de Tonga, ont pu atterrir jeudi, une fois les pistes d’atterrissage déblayées à l’aéroport principal de l’archipel, sur l’île de Tongatapu, soit cinq jours après l’éruption.