Ukraine : Zelensky limoge la procureure générale et le chef des services de sécurité du pays

Les autorités ukrainiennes enquêtent sur plus de 650 cas de soupçons de trahison de responsables locaux, notamment dans les zones occupées par les forces russes et pro-russes.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé dimanche soir le limogeage de la procureure générale et du chef des services de sécurité du pays en raison de multiples soupçons de trahison de certains de leurs subordonnés au profit des Russes.

Les autorités ukrainiennes enquêtent sur plus de 650 cas de soupçons de trahison de responsables locaux, notamment dans les zones occupées par les forces russes et pro-russes, a ajouté Volodymyr Zelensky dans son adresse du soir. «Un si grand nombre de crimes contre les fondations de la sécurité nationale et les liens établis entre des responsables ukrainiens en charge de l’application des lois et les services spéciaux russes posent des questions très sérieuses aux dirigeants concernés», a déclaré Volodymyr Zelensky. «Chacune de ces questions recevra une réponse», a-t-il poursuivi.

Si la procureure générale a été immédiatement remplacée par son adjoint, Oleksiy Symonenko, ce n’est que ce lundi que le remplaçant du chef du SBU a été désigné. Là encore, c’est un premier adjoint, Vasyl Malyuk qui a été chargé d’assurer l’intérim.

Iryna Venediktova a notamment dirigé l’enquête sur les atrocités présumées commises au début de l’invasion par les forces russes dans la ville de Boutcha, banlieue au nord-ouest de Kiev, devenues aux yeux de l’Occident un symbole des «crimes de guerre» russes en Ukraine.