Tunisie: un bateau avec 86 migrants chavire, seuls quatre secourus

International

Plus de 80 migrants sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation, selon le témoignage de survivants rapporté jeudi par la Garde nationale maritime tunisienne, qui n’a pu en secourir que quatre au large de Zarzis, dans le sud de la Tunisie. 

Les quatre migrants, trois Maliens et un Ivoirien, ont été secourus mercredi alors qu’ils tentaient de rallier l’Italie depuis la Libye, a indiqué jeudi à l’AFP la Garde maritime tunisienne, alertée par des pêcheurs.

Ils étaient partis lundi de la ville libyenne de Zouara, à 120 km à l’ouest de Tripoli, à bord d’un bateau pneumatique avec 82 autres personnes, ont déclaré les survivants, selon un responsable de la Garde maritime qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat.

Houcem Eddine Jebabli, porte-parole de la Garde nationale, n’était pas en mesure de donner le nombre de personnes portées disparues mais a confirmé que quatre migrants avaient été secourus au large du port de Zarzis, deux étaient à bord du bateau et deux en mer.

L’Ivoirien secouru est décédé jeudi à l’hôpital et un des Maliens est hospitalisé en réanimation, ont indiqué à l’AFP le Croissant-Rouge et un responsable local de la Garde nationale maritime. Les deux autres migrants ont été transférés vers un foyer à Zarzis, a affirmé à l’AFP Mongi Slim, responsable du bureau régional du Croissant-Rouge dans cette ville.