Trump va ajouter « quelques pays » à son programme d’interdiction de voyage aux Etats-Unis

Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi que son administration s’apprêtait à ajouter « quelques pays » à sa liste controversée d’Etats dont les ressortissants sont interdits de voyage ou soumis à d’importantes restrictions pour entrer aux Etats-Unis. « Nous ajoutons quelques pays (à cette liste). Nous devons rester en sécurité. Notre pays doit être en sécurité », a-t-il martelé à Davos en marge du Forum économique mondial, précisant que les noms de ces pays seront annoncés « très prochainement ».

Le Wall Street Journal a rapporté plus tôt mercredi que l’administration Trump prévoyait d’ajouter sept Etats africains et asiatiques — dont le Nigeria, la nation la plus peuplée d’Afrique.

Les autres pays dans le viseur de Washington seraient le Belarus, l’Érythrée, le Kirghizstan, la Birmanie, le Soudan et la Tanzanie, a précisé le quotidien.

Un premier ensemble d’interdictions de voyage ou de restrictions d’entrée aux Etats-Unis avait été dévoilé peu après l’entrée en fonction du président Trump en janvier 2017, visant principalement des pays musulmans.

La mesure avait provoqué de très vives critiques aux Etats-Unis, comme au sein de la communauté internationale.