Tombes à Izioum: 436 corps exhumés, 30 avec des « signes de torture », selon le gouverneur

« Un total de 436 corps ont été exhumés. La plupart présentent des signes de mort violente et 30 présentent des signes de torture », a indiqué Oleg Sinegoubov sur Telegram.

« Il y a des corps avec une corde autour du cou, avec les mains liées, avec des membres cassés ou des blessures par balle. Plusieurs hommes ont leur organes génitaux amputés », a poursuivi M. Sinegoubov, évoquant « la preuve des terribles tortures » subies par la population selon lui.

Plusieurs centaines de tombes surmontées d’une croix et une fosse commune avaient été découvertes mi-septembre proche de la ville d’Izioum, qui a été sous occupation russe pendant plusieurs mois avant d’être reprise par les forces ukrainiennes.

Le police ukrainienne avait également affirmé avoir découvert des « salles de torture » dans la région, y compris à Izioum.

Les forces russes ont été accusées de multiples exactions dans les territoires sous leur contrôle en Ukraine, notamment à Boutcha en banlieue de Kiev, où des cadavres de civils froidement abattus avaient été découverts après leur retrait de la zone fin mars.

Moscou nie avoir commis ces crimes et a qualifié la découverte des tombes à Izioum de « mensonge ».