Soudan: Omar-el-Béchir, président déchu, devant le tribunal pour « corruption »

Afrique

Le président déchu Omar el-Béchir, qui a dirigé le Soudan durant trois décennies, est arrivé lundi devant un tribunal de Khartoum, où il doit être jugé pour corruption, a constaté un journaliste de l’AFP.

L’ex chef de l’Etat, déposé par l’armée le 11 avril en réponse à des manifestations massives, est arrivé en matinée, escorté par un imposant convoi militaire, selon la même source. Son procès devait s’ouvrir samedi, mais il avait été reporté sine die.