Sophia Weaver, atteinte d’une maladie génétique rare et moquée sur les réseaux sociaux, est décédée

InternationalSophia Weaver, une petite fille de 10 ans, atteinte du syndrome de Rett, qui provoque un handicap physique et mental, est décédée le 23 mai après des années de combat.

 » Notre Sophia adorée a quitté ce monde la nuit dernière et a passé chaque jour de sa vie remplie d’amour et d’affection« , a écrit Natalie Weaver, sa maman.

La petite Sophia est née avec des déformations du visage, aux mains et aux pieds, un diabète de type 1 et le syndrome de Rett. Cette maladie empêche au cerveau de se développer correctement et ne permet pas de parler, manger et respirer normalement. La jeune Américaine a subi un total de trente opérations pour rendre sa vie plus supportable.

Malgré cette incapacité à s’exprimer, sa maman affirme qu’elle était capable de montrer ses sentiments et d’utiliser l’humour. « Elle a l’habitude de lever ses yeux au ciel », explique-t-elle à la chaîne américaine NBC. Une fois, Sophia a même appelé sa maman « embêtante ». « C’est vrai que je peux l’être parfois », confie Natalie.

Moquée sur Internet

Sophia Weaver et sa famille a eu son lot de critiques et de moqueries sur les réseaux sociaux. En 2017, une photo de la petite fille a été utilisée sur Twitter pour encourager l’avortement d’enfants handicapés. Peu après sa naissance, les regards des gens dans la rue étaient un véritable calvaire pour la famille Weaver.

Natalie a décidé de prendre ce problème à bras le corps et a lancé une association en l’honneur de sa fille afin de soutenir les familles dans une situation similaire à la sienne. Et grâce à son intervention, Twitter a décidé de supprimer la photo problématique et de modifier son règlement en ce qui concerne le harcèlement contre les personnes handicapées, qui n’étaient pas incluses auparavant.