Sommet UE-UA: « Il faut un nouveau partenariat entre l’Afrique et l’Europe »

Le sommet entre l’Union africaine (UA) et l’Union européenne (UE) se tiendra ces jeudi et vendredi prochains dans la capitale européenne. Les investissements ne constituent pas un objectif en soi, mais ils sont nécessaires si l’ont veut arriver à une transformation et des avancées sociales dans les pays africains, a expliqué le leader congolais du parti Nouvel Elan.

Il a notamment expliqué qu’un soutien politique était primordial afin d’assurer la stabilité des gouvernements africains. « Les éventuels investisseurs ont besoin d’une garantie de stabilité », a souligné l’homme politique congolais face à la presse.

Le député congolais a également expliqué que l’Afrique devait se tenir prête à affronter une guerre pour les ressources naturelles sur son sol entre l’Asie et l’Occident.

« Nous espérons que ce sommet permettra d’aboutir à des résultats positifs sur le plan social pour la population africaine. C’est une opportunité pour les deux continents », a-t-il souligné.

« La deuxième hypothèse est celle de l’échec, si l’Occident reste dans la même logique du capitalisme en venant uniquement exploiter les ressources de l’Afrique », a conclu M. Muzito.

La présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen a évoqué jeudi dernier, lors d’une conférence de presse aux côtés du président sénégalais Macky Sall, un « programme Afrique-Europe » prévoyant « plus de 150 milliards d’euros d’investissements » sur le continent africain. Le programme sera abordé lors du sommet UE-Afrique.