Salvador: le président Bukele est candidat à sa réélection en 2024

« Après en avoir discuté avec mon épouse Gabriela et ma famille, j’annonce au peuple salvadorien ma décision d’être candidat à la présidence de la République », a-t-il déclaré à l’occasion du 201e anniversaire de l’indépendance du pays d’Amérique centrale. Lors des élections de 2024, en plus d’élire le chef de l’Etat, les Salvadoriens devront voter pour une nouvelle Assemblée législative et les conseils municipaux des 262 municipalités.

M. Bukele a avancé que « plus d’un pays développé ne sera pas d’accord avec cette décision » de se représenter à la présidence pour cinq années supplémentaires. Néanmoins, « ce ne sont pas eux qui décideront, mais (…) le peuple salvadorien », a mis en avant le président, qui jouit d’une grande popularité, selon divers sondages. Au milieu de l’année 2021, la Cour suprême de justice (CSJ) du Salvador a émis une résolution autorisant la réélection présidentielle immédiate, même si les critiques de l’opposition estiment que la constitution l’interdit.