Russie: qui sont ces deux opposants à Poutine qui viennent d’être désignés « agents de l’étranger »?

Ce label infamant, rappelant les « ennemis du peuple » de la période soviétique, est utilisé massivement contre les opposants, journalistes et militants des droits humains accusés de mener des activités politiques financées à l’étranger.

Les « agents de l’étranger » sont soumis à de nombreuses contraintes et procédures fastidieuses, sous peine de lourdes sanctions. Ils doivent notamment indiquer ce statut dans toutes leurs publications.

Dans la liste mise à jour sur son site internet, le ministère russe de la justice affirme que Mikhaïl Khodorkovski, 58 ans, et Garry Kasparov, 59 ans, ont des « sources » en Ukraine pour financer leurs activités.

Ancien champion du monde d’échecs, Garry Kasparov s’oppose de longue date au président Vladimir Poutine et vit depuis près de dix ans en exil aux Etats-Unis.

Mikhaïl Khodorkovski a lui été l’un des hommes d’affaires les plus puissants de Russie dans les années 1990, avant d’entrer en opposition avec le Kremlin à l’arrivée au pouvoir de M. Poutine, en 2000.

Il a passé dix ans en prison, entre 2003 et 2013, et vit depuis en exil. Pendant des années, il a notamment financé en Russie l’organisation d’opposition Open Russia, qui s’est auto-dissoute en mai 2021 face à une répression grandissante.