Roumanie : la gauche populiste essaie à nouveau de protéger les corrompus

Abonnés Maria Udrescu Publié le – Mis à jour le

International Le ministre de la Justice, Tudorel Toader, a essuyé une pluie de critiques, mercredi, devant le Parlement européen, à Bruxelles. Les eurodéputés ont dénoncé l’intention du gouvernement roumain d’invalider des condamnations pour corruption. L’ancienne icône de la lutte anticorruption en Roumanie, Laura Codruta Kovesi, brigue le poste de cheffe du parquet européen.