Réouverture des frontières de l’Union : 14 pays seraient concernés

Les États membres ont jusqu’à mardi midi pour se prononcer sur une liste « verte » de pays tiers.

Les États membres auront donc maintenu le suspense jusqu’au bout, tant la définition des critères épidémiologiques à prendre en compte, et donc d’une première liste de pays « sûrs » dont les résidents seront à nouveau accueillis dans l’UE, s’est avérée être un véritable casse-tête.