RDC: une promotion militaire qui pose question

Le 20 septembre, devant les chefs d’État et de gouvernement réunis à New York pour la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies, le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a rappelé que son pays est victime d’une crise « sécuritaire aiguë » qui dure depuis plus de 20 ans dans l’est de son territoire. Une « crise, expliquait-il, causée principalement par les convoitises que suscitent ses fabuleuses

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité