RDC: incendie du bâtiment abritant des médias de l’opposant Jean-Pierre Bemba à Kinshasa

Un violent incendie a ravagé lundi à Kinshasa le bâtiment abritant les installations des chaînes de télévision de plusieurs médias appartenant à l’opposant congolais et ex-chef de guerre Jean-Pierre Bemba, ont rapporté le site d’information Actualité.cd et des témoins.

Les dégâts matériels sont importants. L’incendie aurait été causé par un court circuit, a précisé le média en ligne.

Le bâtiment abritait deux chaînes de télévision – Canal Kin Télévision (CKTV) et Canal Congo télévision (CCTV) – ainsi que Radio Liberté Kinshasa (Ralik), trois médias appartenant à M. Bemba.

« Le feu semble être parti du studio de la radio. Les confrères étaient à l’intérieur mais ils sont sortis, apparemment tout le monde est descendu », a indiqué un témoin à Actualité.cd.

« On est vite sorti. Les amis m’ont dit que le problème était au niveau d’un split qui avait disjoncté et il y a eu le feu. Nous sommes tous sortis, pour l’instant il n’y a aucun blessé. Nous à Canal Kin, on a pu sauver quelques matériels. Le reste: le plateau, la régie tout a pris feu avec les matériels de CCTV », a précisé un journaliste de CKTV, Mario Ambongo.

« La régie et le studio de CCTV sont totalement calcinés. Canal Kin a pu récupérer quelques matériels, mais c’est infime », a pour sa part raconté un journaliste de CCTV, Michel Koyakpa.

Le 18 septembre 2006, dans un climat électoral tendu – M. Bemba, alors vice-président, devait affronter le président Joseph Kabila lors du second tour de la présidentielle fixée au 29 octobre -, un incendie avait déjà détruit les studios de ces deux médias. Leur directeur-général, Stéphane Kitutu O’Léontwa, qui avait souffert de brûlures au troisième degré, avait été transféré en Belgique pour être soigné au centre des grands brûlés de l’Hôpital militaire Reine Astrid (HCB-RA) de Neder-over-Heembeek.