Qu’ils se préoccupent de l’Ours de la Taïga qui les défie !

C’était prévisible ! Les États-Unis se disent préoccupés par la dissolution unilatérale du Parlement.

Ned Price , le porte-parole du département d’État américain , est foutument préoccupé par « ce qui est relayé autour de l’intention des autorités tunisiennes de prendre des mesures légales à l’endroit des députés de l’Assemblée. »
« Nous avons constamment informés les responsables tunisiens que toute opération de réforme politique devra être transparente et inclusive et être menée en concertation avec les différents partis politiques , syndicats et composantes de la société civile. » (… ) Le retour rapide à un pouvoir constitutionnel dont un parlement élu est une question extrêmement importante pour un dispositif de pouvoir démocratique de nature à garantir un appui continu et large aux réformes requises pour aider à la relance de l’économie tunisienne. »
« Toute réforme doit être transparente et inclusive » … Eh , bien , cela s’appelle plutôt de l’ingérence dans les affaires intérieures d’un pays souverain !

Pour rassurer ces zaméricains qui sèment le chaos partout dans le monde , le syndicat par la voix de son secrétaire général , Noureddine Taboubi , soutient ce qui s’est passé le 25 juillet et affirme que « la dissolution du parlement était la seule issue face au blocage actuel. »

Il faut dire à ce ned price que notre société est plus inclusive et solidaire que jamais et nullement exclusive. Tout le monde participe , donne son avis , partage et n’exclut personne !

Qu’ils se préoccupent de l’Ours de la Taïga qui les défie !

Mounira Aouadi