Poutine veut renforcer les liens avec les pays des BRICS : « La Russie est en train de réorienter de manière active ses flux commerciaux et ses contacts économiques »

« Les hommes d’affaires de nos pays sont obligés de développer leurs activités dans les conditions difficiles car les partenaires occidentaux négligent les principes de base de l’économie de marché, du commerce libre », a lancé le président russe, s’adressant aux participants au Forum économique des Brics à la veille d’un sommet virtuel de ces pays.

Il a dénoncé « la mise en place permanente de nouvelles sanctions aux motifs politiques » qui contredisent « le bon sens et la logique économique élémentaire ».

Dans ce contexte, la Russie est en train de « réorienter de manière active ses flux commerciaux et ses contacts économiques extérieurs vers des partenaires internationaux fiables, avant tout vers les pays des Brics », a souligné M. Poutine.

Des « pourparlers sur l’ouverture des chaînes de magasins indiens en Russie et l’augmentation de la part des automobiles chinoises (…) sur le marché russe sont en cours », a-t-il détaillé.

« Les livraisons du pétrole russe à la Chine et à l’Inde augmentent. La coopération agricole se développe de manière dynamique », tout comme l’exportation des engrais russes vers les pays des Brics, selon le président russe.

La Russie veut également élaborer avec ses partenaires des Brics « des mécanismes alternatifs de transferts internationaux » et une « devise internationale de réserve » pour réduire la dépendance vis-à-vis du dollar et de l’euro.