Poutine salue les « nouveaux centres de pouvoir »

« Le rôle croissant des nouveaux centres de pouvoir (…) devient de plus en plus évident », a déclaré M. Poutine, dans son discours, en soulignant que la coopération entre les pays de l’OCS, à la différence des Occidentaux, se base sur des principes « privés d’égoïsme quelconque ».

« Nous sommes ouverts à la coopération avec le monde entier », a souligné le maître du Kremlin.

« Nous espérons que les autres (…) vont mener leur politique selon les mêmes principes, vont arrêter d’utiliser les instruments du protectionnisme, des sanctions illégales et de l’égoïsme économique », a-t-il ajouté, dans une référence claire aux pays occidentaux.

La Russie cherche ces derniers mois à renforcer ses liens avec les pays asiatiques face aux sanctions occidentales contre Moscou à la suite de son offensive contre l’Ukraine, où l’armée russe est en difficulté.

Les présidents chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine se sont posés vendredi en contrepoids à l’influence occidentale. L’OCS, réunissant plusieurs pays aux relations tendues avec les États-Unis, entend concurrencer les institutions occidentales.

Lors de la session principale du sommet, le président chinois Xi Jinping a, lui, appelé les dirigeants réunis à « travailler ensemble à la promotion d’un ordre international qui aille dans une direction plus juste et rationnelle ».