Poutine appelle les présidents tadjik et kirghiz à éviter une « nouvelle escalade »

Le président russe Vladimir Poutine a appelé dimanche le Kirghizstan et le Tadjikistan à la désescalade lors d’appels téléphoniques avec les présidents de ces deux ex-républiques soviétiques d’Asie centrale, qui se sont affrontées cette semaine à leur frontière.

« Vladimir Poutine a appelé les parties à empêcher une nouvelle escalade et à prendre des mesures pour résoudre la situation le plus rapidement possible, et cela uniquement par des voies pacifiques et politico-diplomatiques », a indiqué M. Poutine, selon un communiqué du Kremlin.