Pourquoi la faiblesse d’Angela Merkel risque de nuire à Manfred Weber

Abonnés Nathalie Steiwer Correspondante à Berlin Publié le – Mis à jour le

German Chancellor Angela Merkel attends a joint news conference with Ukrainian President Volodymyr Zelenskiy after a meeting at the chancellery in Berlin, Germany, Tuesday, June 18, 2019. (AP Photo/Markus Schreiber)

International La chancelière pourrait ne pas avoir de mandat de la coalition pour soutenir le Bavarois.

Voilà combien de temps, voilà combien de fois, que le départ prochain de la chancelière allemande Angela Merkel est annoncé ? Cette fois encore son bateau tangue alors que ses partenaires du Parti social-démocrate (SPD) au gouvernement se perdent dans les querelles internes pour choisir un nouveau leader et que la présidente de son parti, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), multiplie les erreurs tactiques.

(…)