Pour Jadot, Zemmour est « l’idiot utile de l’antisémitisme »

« Il y a une différence avec (Jean-Marie) Le Pen, c’est la plus perverse: Zemmour est juif. Il fait le juif de service pour les antisémites », avait dit l’eurodéputé dimanche sur Radio J.

Interrogé sur cette déclaration lundi dans l’émission des « Grandes gueules » sur RMC, il a précisé: « Zemmour porte l’antisémitisme, il condamne Dreyfus et réhabilite Pétain (…). Quand c’était Le Pen qui tenait ces propos-là, ça scandalisait tout le monde. Zemmour se sert de la religion pour servir d’excuse à l’extrême droite qui n’attendait qu’un tel représentant pour libérer la parole ».

M. Jadot a insisté: « Il y a toute une partie de la population qui a trouvé en Zemmour quelqu’un de bien pratique pour assumer l’antisémitisme, il est l’idiot utile de l’antisémitisme ».

Questionné sur l’expression « juif de service », le premier secrétaire du PS Olivier Faure a estimé lundi sur France info que « l’expression n’est pas très heureuse »: « Je ne crois pas qu’il faille qualifier les gens par ce qu’ils sont, on n’a pas à essentialiser qui que ce soit ».

Marine Le Pen, candidate du RN et rivale à l’extrême droite de M. Zemmour, s’est offusquée lundi, sur Twitter des propos de M. Jadot.

« Les Français méritent un débat politique digne, les propos de Yannick Jadot contre Éric Zemmour sont épouvantables et devraient être condamnés par tous les candidats », a taclé Mme Le Pen.

« Ces donneurs de leçon gauchistes ont abandonné la République en rase campagne depuis trop longtemps », a-t-elle complété.

Le président du Printemps républicain Amine El-Katmi a de son côté tweeté: « Je me sens blessé au plus profond de moi-même quand on me traite d’arabe de service. J’exècre Zemmour mais je ne supporte pas plus de le voir renvoyé à un statut de +juif de service+. @yjadot, vous valez mieux que ça. Retirez ce propos ».

« C’est choquant, c’est honteux cette résurgence de l’antisémitisme d’extrême gauche, et on doit condamner ces propos », a dénoncé le finaliste malheureux de la primaire de la droite Eric Ciotti sur BFMTV.