Polémique aux États-Unis: un élu républicain avoue avoir falsifié son CV

Il s’appelle George Santos et il vient d’être élu à la Chambre des représentants des USA. Malheureusement pour lui, son mandat pourrait être de courte durée.

En effet le républicain a triché sur son CV. L’homme a reconnu avoir menti sur son parcours scolaire et professionnel. Il avoue avoir « embelli » son CV.

Dans son CV étaient indiqué plusieurs mensonges comme avoir travaillé chez Citigroup ou pour les banques Goldman Sachs. En plus de cela, George Santos a reconnu n’avoir aucun diplôme universitaire, contrairement à ce que son CV affichait.

« Je n’ai pas été diplômé, d’aucune institution d’enseignement supérieur. Je suis gêné et désolé d’avoir embelli mon CV. (…) Nous faisons parfois des choses stupides dans la vie », a-t-il confessé au New York Post.

Du côté des démocrates on attend des explications mais surtout des actions. Plusieurs membres ont appelé le chef des républicains Kevin McCarthy à mettre en place un vote pour faire démissionner George Santos.