Pas conviée aux funérailles d’Elizabeth II, la Russie réagit: « Une attitude blasphématoire »

« Nous considérons cette tentative britannique d’utiliser la tragédie nationale qui a touché le coeur de millions de personnes dans le monde à des fins géopolitiques pour régler des comptes avec notre pays (…) comme profondément immorale », a déploré dans un communiqué la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. « Ceci est particulièrement blasphématoire vis-à-vis de la mémoire d’Elizabeth II », a-t-elle ajouté.