Olaf Scholz tente de défendre son voyage controversé en Chine : « Nous ne ferons pas l’impasse sur les controverses »

Le chancelier Olaf Scholz a tenté de défendre sa décision controversée de se rendre en Chine vendredi, un pays toujours plus autocratique et qui flirte avec la Russie, mais dont l’économie allemande peine néanmoins à se détacher. « Nous recherchons la coopération lorsqu’elle est dans l’intérêt des deux parties.