Note personnelle glissée sur le cercueil, larme en début de cérémonie…: l’émotion de Charles III lors des funérailles d’Elizabeth II

Les fleurs proviennent des jardins de ses résidences, le palais de Buckingham et le château de Windsor, et de Highgrove House, la résidence de campagne de Charles. Une note personnelle du nouveau souverain, dont le contenu n’a pas été dévoilé, a par ailleurs été glissée parmi les fleurs. La couronne comprend du romarin, symbole du souvenir. Du myrte, qui symbolise un mariage heureux, a lui été coupé d’une plante dont avait déjà été tirée une branche pour confectionner le bouquet de mariée de la reine.

La composition florale, aux couleurs prépondérantes de rose et bordeaux, comprend également du chêne anglais pour souligner la force de l’amour, des géraniums, des roses de jardin, des hortensias, des dahlias et des fleurs de veuve.

Outre la couronne, le cercueil d’Elizabeth II est drapé de l’étendard royal et surmonté de la couronne impériale, le sceptre et l’orbe.

Au son des cornemuses et roulements de tambour, le cercueil a quitté lundi matin Westminster Hall. Il a été accompagné en procession jusqu’à l’abbaye de Westminster tiré sur un affût de canon par des marins de la Royal Navy, formant une armée de képis.

Suivait la famille royale, marchant au pas: Charles III, qui a essuyé une larme en début de cérémonie, ses frères et soeur Anna, Andrew et Edward, l’héritier du trône Willam, nouveau prince de Galles et le prince Harry, en civil, conséquence de son retrait de la monarchie en 2020.

Dans la nef de l’abbaye, ils ont été rejoints par la reine consort Camilla, les épouses de William, Kate, et d’Harry, Meghan. Les deux aînés de William et Kate, George, neuf ans, Charlotte, sept ans, ont marché derrière le cercueil de leur arrière-grand-mère à son arrivée dans l’abbaye.