Mort de Dean, 4 ans : la police néerlandaise a reçu une vingtaine de « tuyaux » depuis son avis de recherche

La police néerlandaise a reçu une vingtaine d’informations depuis la diffusion d’un avis de recherche relatif à l’enlèvement et à la mort du petit Dean Verberckmoes. « Ces informations s’ajoutent à la centaine d’autres que nous avons déjà reçues depuis le début de l’enquête », a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué. La police néerlandaise est à la recherche d’images de vidéosurveillance le long de l’itinéraire emprunté par le suspect pouvant attester de la présence du petit Dean dans la voiture.

L’enquête laisse penser que le principal suspect, Dave De Kock, s’est débarrassé du corps de l’enfant samedi après-midi, probablement entre 13h48 et 15h54, sur l’île artificielle de Neeltje Jans aux Pays-Bas. Le suspect avait franchi la frontière peu avant minuit la veille, à Sint Jansteen.

La police a reçu de nouvelles images, mais aussi des suggestions d’endroits où elle pourrait potentiellement en trouver. « Nous remarquons une forte implication des citoyens et une volonté de collaborer à l’enquête. Nous les en remercions. Chaque information peut relever d’un grand intérêt pour l’enquête », souligne la police.

Les enquêteurs sont par ailleurs toujours à la recherche d’images de caméra de surveillance le long de l’itinéraire du suspect.