Midterms 2022: Trump prédit « une grande nuit » pour les Républicains, des problèmes dans plusieurs États (direct)

Ce mardi est jour d’élections aux États-Unis. Les Américains votent en effet aujourd’hui dans le cadre des Midterms, les élections de mi-mandat. Ces dernières vont permettre de renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants, et 35 sièges (soit un tiers) du Sénat. D’autres postes, notamment 36 places de gouverneurs, sont également en jeu. À noter que dans quatre États – la Californie, le Vermont, le Kentucky et le Michigan – les Américains voteront aussi voter un referendum sur le droit à l’avortement, l’un des thèmes importants de la campagne démocrate.

Ces Midterms sont importantes pour le président Joe Biden, dont le camp démocrate pourrait perdre la majorité à la Chambre, selon les sondages américains. Les tendances actuelles – qu’il faut prendre avec des pincettes – donnent en effet l’avantage aux Républicains. Ces élections font également office de « test » à propos de l’avenir en politique de l’ancien président Donald Trump, qui espère une large défaite des démocrates et pense à se représenter à la présidentielle de 2024.

Suivez ci-dessous, en direct, les dernières informations à propos des Midterms 2022

19h21 : Joe Biden en devrait pas apparaître en public ce mardi

L’actuel président des États-Unis a « un programme chargé » aujourd’hui, a fait savoir sa principale porte-parole, Karine Jean-Pierre, à Sky News. Joe Biden devrait passer la journée à la Maison-Blanche, préparant les prochains sommets internationaux en attendant les résultats des Midterms. « Nous pensons qu’il s’exprimera sur les élections dès le lendemain », a encore déclaré Karine Jean-Pierre. Ce qui laisse penser que Joe Biden ne fera pas d’apparition en public ce mardi, contrairement à Donald Trump.

18h45 : Alerte à la bombe dans un bureau de vote en Louisiane

Les élections de mi-mandat se déroulent dans une atmosphère de tension sous-jacente. En Louisiane, un bureau de vote, installé dans une école, a été évacué et déplacé suite à une alerte à la bombe, rapporte NBC News.

18h31 : Donald Trump a voté

L’ancien président des États-Unis Donald Trump s’est rendu à Palm Beach, en Floride, pour voter. Il était accompagné de son épouse Melania. Il a promis au passage aux journalistes présents « une très grande nuit » pour le camp républicain. « Cela va être une nuit très excitante à suivre », a-t-il ajouté, « Il s’agit d’une élection très importante et nous espérons que les bonnes décisions seront prises ».

La veille, Trump avait affirmé lors d’un meeting dans l’Ohio qu’il préparait « une très grande annonce ». Il a donné rendez-vous le 15 novembre à ses partisans.

18h03 : Premiers problèmes techniques et tensions

En Arizona, des problèmes techniques ont été signalés dans le comté de Maricopa (qui représente 60 % des électeurs de l’Arizona, selon Le Monde), où une lingue file d’attente s’étendait déjà à l’ouverture de l’un des bureaux de vote. Un responsable électoral est venu prévenir les électeurs patientant dans la queue qu’un problème de tabulateurs impactait les machines de vote, comme le montre une vidéo devenue virale sur Twitter.

« Les bulletins de vote de certains électeurs ne passent pas dans l’appareil […] Nous faisons tout pour réparer ça« , a expliqué l’homme, en essayant de rassurer les personnes présentes dans la file en disant que leurs votes seraient comptabilisés manuellement. Cependant, plusieurs d’entre elles se sont mises en colère, et quelques-unes ont quitté la queue.

Ce problème technique tombe en effet mal, alors que des accusations de fraude électorale sont à craindre, comme après la défaite de Donald Trump à la présidentielle en 2020.

En Géorgie, la deadline pour l’envoi de bulletin de vote par mail a été repoussée dans le comté de Cobb (Atlanta), suite à une erreur « humaine ». Un peu plus de 1000 électeurs n’ont pas reçu leur bulletin de vote par courrier, et ils auront désormais jusqu’au 14 novembre pour récupérer le fameux papier qui leur a été envoyé en retard (à condition qu’il soit daté du 8 novembre).

ATLANTA, GEORGIA - NOVEMBER 08: People check in to vote during the Midterm Elections at Morningside Baptist Church Gym on November 08, 2022 in Atlanta, Georgia. After months of candidates campaigning, Americans are voting in the midterm elections to decide close races across the nation. In the top races, residents will be voting in the Governors race between incumbent Gov. Brian Kemp (R-GA) and Democratic Gubernatorial candidate Stacey Abrams and the Senate race between Sen. Raphael Warnock (D-GA) against Georgia Republican Senate nominee Herschel Walker. Michael M. Santiago/Getty Images/AFP
Les électeurs votent à Atlanta en Géorgie, le mardi 8 nobembre. ©2022 Getty Images

17h34 : les premiers candidats ont voté

Le démocrate John Fetterman et le républicain Mehmet Oz, tous deux candidats pour devenir l’un des sénateurs de Pennsylvanie, se sont rendus aux urnes ce mardi matin. Les deux hommes se sont notamment affrontés durant la campagne sur le sujet de la criminalité, Oz reprochant souvent à son adversaire d’être « laxiste » envers les criminels. Fetterman et Oz semblent cependant être au coude à coude dans les intentions de vote.

En Pennsylvanie, État important et décisif, l’annonce des résultats devrait prendre du temps, car l’ensemble du dépouillement a lieu aujourd’hui, même pour les votes anticipés par correspondance.

Democratic US Senate candidate John Fetterman arrives to cast his ballot at New Hope Baptist Church in Braddock, Pennsylvania, on November 8, 2022. (Photo by ANGELA WEISS / AFP)
Le candidat démocrate John Fetterman, en lice pour être sénateur en Pennsylvanie, a voté. ©AFP or licensors

17h25 : La crainte d’un « chaos total »

De nombreux Républicains martèlent depuis 2020 que Joe Biden a « volé » sa victoire à la présidentielle. Les spécialistes craignent donc que des demandes de recomptage notamment soient introduites par le camp républicain, ce qui retarderait l’annonce des résultats de ces Midterms. « L’Amérique pourrait connaître une confusion plus grande encore qu’au lendemain de la dernière présidentielle, si pas un total chaos », affirmait ce matin notre journaliste envoyé spécial aux États-Unis.

Dans plusieurs grands États, les autorités sont sur le qui-vive, craignant des débordements dans le cas où les électeurs devraient attendre plusieurs jours avant le résultat final du scrutin.

17h15 : Les bureaux sont ouverts depuis plusieurs heures

Les premiers bureaux de vote ont ouvert ce mardi à 6h sur la côte Est (12h en Belgique). Mais 43 millions d’électeurs ont déjà voté dès lundi soir par anticipation ou par correspondance. Un nombre plus important qu’aux élections de mi-mandat de 2018.