Midterms 2022: pourquoi autant de suspense autour des résultats ?

Trois jours après les élections de mi-mandat, le quotidien The New York Times décrit l’ambiance comme tendue. Les Américains sont toujours en attente des résultats et s’impatientent.

Les votes sont encore en cours de dépouillement et les résultats définitifs pour le Sénat et la Chambre des représentants ne sont pas encore connus. Selon les statistiques, les républicains devraient obtenir la majorité à la Chambre. Mais pour le Sénat, il est impossible de savoir si ce sont les démocrates ou les républicains qui prendront le contrôle. La composition du Sénat dépend fortement des États dits « battleground », à savoir l’Arizona, le Nevada et la Géorgie.

Dans les deux premiers États, les votes sont encore en cours de dépouillement. Cette situation s’expliquerait par le nombre élevé de votes par correspondance. Au Nevada, il est uniquement possible de voter par correspondance, sauf quelques rares exceptions, depuis 2020. Ce processus est plus lent qu’un vote physique, à cause de l’obligation de vérification des signatures.

En ce qui concerne la Géorgie, un nouveau tour est nécessaire car aucun des candidats n’est parvenu à obtenir la moitié des voix. Les résultats ne seront connus qu’à partir du 6 décembre. L’État « est en passe de devenir le centre de l’univers politique pendant les quatre prochaines semaines », peut-on lire sur France Info.