Meurtre d’une postière en France : Mamadou Diallo acquitté « au bénéfice du doute »

Après près de cinq heures de délibéré, le trentenaire a en revanche été condamné à deux ans d’emprisonnement – peine couverte par sa détention provisoire – pour le vol d’une liasse de billets qu’il a reconnu. Confondu par son ADN près de dix ans après les faits, Mamadou Diallo assure s’être rendu sur les lieux du meurtre mais avoir pris la fuite après avoir découvert le cadavre de la victime.