Médiation Algérie – Maroc : Tebboune reste catégorique

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a accordé une interview, au quotidien français « Le Figaro », durant cette dernière plusieurs points ont été passés en revue.

Un des sujets abordés, a été les relations de l’Algérie avec le pays voisin le Maroc. En effet, au cours de l’entrevue, le journaliste du Figaro, a posé une question au chef de l’Etat, sur ces relations avec le président Poutine, En réponse à cette dernière Abdelmadjid Tebboune a choisi de réitéré la position de l’Algérie en tant que pays non aligné, en évoquant le fait qu’«Il serait bon que l’ONU ne condamne pas uniquement les annexions qui ont lieu en Europe », il enchaine en interrogeant : «  Qu’en est-il de l’annexion du Golan par Israël ou du Sahara Occidental par le Maroc ?».

A partir de cette réponse, le journaliste enchaine et interroge le Chef de l’Etat, sur le fait que ce serait là, la raison de la rupture de tout contact entre Alger et Rabat.

Tebboune répond en affirmant que cette rupture est due à « une accumulation de problèmes depuis 1936 et l’agression des forces spéciales marocaines pour prendre une partie de notre territoire de l’extrême sud ». Précisant que cette rupture permet d’éviter la guerre, et qu’aucun pays « ne peut se poser en médiateur entre nous. » Il enchaine en pointant du doigt « les perpétuels actes hostiles du voisin » qui selon lui ont donné lieu à la fermeture des frontières pendant 40 ans, sur les 60 années d’indépendance de l’Algérie. De plus, le président de la République pointe aussi du doigt la « responsabilité » du Maroc. « C’est le régime marocain qui cause des problèmes », a-t-il estimé.

Etanchal - L’étanchéité en Algérie

Tebboune salue la performance de l’équipe nationale du Maroc lors de la Coupe du Monde 2022

Pour clore le dossier marocain, le journaliste du quotidien francophone, a lancé «Avez-vous applaudi la belle performance des Marocains à la Coupe du monde de football?», Abdelmadhid Tebboune a répondu: « Bien sûr! Les Marocains ont honoré le football arabe et surtout le football maghrébin. Ils nous avaient aussi applaudis quand nous avions gagné la Coupe d’Afrique des nations ».