Matteo Salvini n’a pas dit son dernier mot… Mais va-t-il être rattrapé par le « syndrome Marine Le Pen » ?

Rejeté dans l’opposition, le leader de la Ligue du Nord mobilise ses partisans pour repartir à l’assaut du pouvoir.

Matteo Salvini a sans aucun doute atteint son principal objectif ce week-end : faire déferler dans la ville de Rome une foule immense, venue de toutes les régions d’Italie, pour occuper la place devant la basilique Saint-Jean de Latran.