L’ONU se félicite de la réunion des chefs militaires libyens visant à unifier les institutions militaires

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a salué mardi la réunion entre les chefs militaires de l’Armée nationale libyenne (ANL), basée dans l’est du pays, et des forces armées du Gouvernement d’unité nationale (GNU), basé à Tripoli, visant à unifier les institutions militaires.

La MANUL se félicite de cette réunion qui s’est tenue lundi et mardi dans la capitale Tripoli, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« L’ONU salue ce dialogue important et continue de soutenir les pourparlers sur la voie de la sécurité, notamment par le biais de la Commission militaire mixte (CMM 5+5), y compris sur la mise en œuvre complète de l’accord de cessez-le-feu signé en octobre 2020 », a affirmé la MANUL.

« La réunion a porté sur un certain nombre de sujets, principalement l’aide à la Commission militaire mixte pour unifier les institutions militaires », selon un communiqué publié par le bureau d’information de l’ANL.

Il s’agit de la deuxième réunion entre Abdelrazzak al-Nadhouri, chef d’état-major de l’ANL, et Mohamed al-Haddad, commandant des forces armées du GNU, pour discuter de l’unification des deux institutions. La première s’était tenue en décembre 2021 dans la ville de Syrte, à quelque 450km à l’est de Tripoli.

Ce pays d’Afrique du Nord riche en pétrole est en proie à des troubles depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

La Libye est actuellement divisée entre le GNU et un gouvernement nommé en mars par la Chambre des représentants (Parlement).