L’Europe refuse de reconnaître les passeports russes émis en Ukraine et en Géorgie

L’Union européenne n’acceptera pas les passeports russes délivrés dans les territoires occupés d’Ukraine ou dans les territoires géorgiens dissidents d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud, dont seule la Russie reconnaît l’indépendance. Cette mesure a été approuvée par le Parlement européen et les États membres. Si la plupart des États membres ne reconnaissent déjà pas les documents russes délivrés en Ukraine et en Géorgie, les autres ne le feront bientôt plus. En s’accordant désormais également sur ce point au niveau européen, l’UE entend rationaliser davantage sa politique à l’égard de la Russie.

Par cette non reconnaissance des passeports, les résidents de ces territoires ne peuvent pas obtenir de visas européens avec leurs documents russes, ni entrer dans l’espace Schengen.