Les Suisses disent largement non à la limitation de la libre circulation avec l’UE, selon les premiers sondages

Selon l’institut de sondage GFS Bern, les électeurs ont rejeté à 63% l’initiative dite de limitation lancée par l’UDC, le premier parti du pays mais à laquelle s’opposaient l’ensemble des autres forces politiques ainsi que le monde économique.

Selon le parti, la Suisse souffre « d’une immigration incontrôlée et excessive » qui menacerait les emplois. Quelque 75.000 travailleurs de l’Union européenne émigreraient chaque année vers la Suisse.

Les Suisses ont également voté sur l’instauration de deux semaines de congé de paternité, approuvant la proposition à une nette majorité.

L’achat d’avions de chasse et l’assouplissement de la loi sur la chasse au loup seraient également approuvés, quoique de façon plus restreinte, selon une projection de l’institut GFS Bern.