Les missiles et les drones étaient iraniens: Riyad accuse Téhéran

Pour la Défense saoudienne, l’attaque contre les sites pétroliers a été « incontestablement parrainée » par l’Iran.

L’attaque a été lancée depuis le nord et a été incontestablement parrainée par l’Iran », a déclaré mercredi soir le porte-parole du ministère saoudien de la Défense, le colonel Turki al-Maliki, au cours d’une présentation très attendue à la presse à Djeddah où ont été dévoilés des débris de « drones » et de « missiles de croisière« .

À attaque militaire, dispositif de presse militaire.

Ni le prince héritier Mohamed Ben Salmane, ni le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, arrivé un peu plus tard à Djeddah, ne se sont exprimés lors de la conférence de presse, dans l’attente du résultat définitif de l’enquête toujours en cours et de la décision finale que prendra le président Trump.

(…)