Les Allemands stockent huile et farine depuis le début de la guerre en Ukraine

En Allemagne, une forte augmentation des ventes d’aliments de base tels que l’huile de cuisson et la farine a été constatée avec le déclenchement de la guerre entre l’Ukraine et la Russie.

L’Office fédéral allemand de la statistique (Destatis) a publié, vendredi, des données sur le comportement d’achat des consommateurs de la 8e (21-27 février) semaine à la 10e (7-13 mars) semaine de l’année.

Ainsi, avec l’apparition de la guerre dans la région, les consommateurs allemands se sont rués vers les aliments tels que l’huile de cuisson et la farine.

Les chiffres des ventes d’huile de cuisson dans le pays du 7 au 13 mars 2022 (semaine 10) ont augmenté de 123 % et les ventes de farine ont augmenté de 206 % par rapport à la moyenne de septembre 2021, il y a 6 mois.

« L’augmentation peut être attribuée au début de la guerre, car de telles augmentations des chiffres de vente ne se sont pas produites au cours des 6 derniers mois », a déclaré Destatis dans un communiqué.

Au cours de la 11e semaine de l’année (14-20 mars), les chiffres des ventes de farine et d’huile de cuisson sont restés élevées, même s’ils ont diminué par rapport à la semaine précédente. Cependant, Destatis n’est pas en mesure de dire si la raison de cette baisse était le recul de la demande ou les rayons vides des supermarchés.

Au début de l’épidémie de nouveau type de coronavirus Covid-19 en Allemagne, la demande de produits tels que les pâtes, la farine, le papier toilette, le désinfectant et le savon avait également augmenté.

L’Ukraine et la Russie sont parmi les plus grands producteurs d’huile de tournesol et de blé.

D’autre part, le ministère russe de l’Agriculture a temporairement imposé un quota sur les exportations d’huile de tournesol à partir du 15 avril pour maintenir la stabilité du marché intérieur.

Avec agences