Législatives en Serbie : l’opposition boycotte le scrutin face à un président jugé autoritaire

L’opposition démocratique a annoncé le boycott du scrutin de ce dimanche.

Prévu le 12 avril, le scrutin a été reporté au 21 juin en raison de la pandémie, qui a relativement épargné la Serbie mais qui connaît un inquiétant rebond depuis une semaine. La campagne a été lancée par une spectaculaire visioconférence du président Vucic, s’adressant à des centaines de sympathisants réunis derrière leurs écrans. « Le coronavirus a été une aubaine pour tous les dirigeants autoritaires comme Vucic, qui ont pu s’attaquer aux libertés publiques au nom de l’urgence sanitaire », dénonce l’historienne Dubravka Stojanovic.