Le tireur de la fusillade dans le Michigan s’est fait passer pour le shérif afin d’atteindre d’autres élèves cachés dans une classe

Ce mardi 30 novembre, un élève de 15 ans a ouvert le feu dans un lycée se situant dans l’état du Michigan

, au nord du pays. Le bilan du drame s’élève à trois morts et huit blessés dont un professeur. Le tireur, qui était élève de l’établissement, a été arrêté et n’a pas pu expliquer son geste. L’adolescent armé a fait feu entre 15 et 20 fois avec une arme de poing semi-automatique avant que la police ne puisse intervenir.

Depuis le 1er décembre, une vidéo terrifiante prise par l’un(e) des élèves fait le tour des réseaux sociaux. Alors qu’une classe entière se cache, quelqu’un frappe à la porte. La personne de l’autre côté se présente comme le shérif et demande aux élèves de sortir…

Attention, la vidéo qui suit peut heurter votre sensibilité :

Heureusement pour les élèves, la personne qui discute avec le soi-disant shérif n’a pas souhaité céder à sa demande. « Nous ne voulons pas prendre ce risque maintenant », a-t-il répondu avec sang-froid.

C’est alors que la réponse du prétendu policier va alerter l’ensemble de la classe. « Allez vas-y frère », a lancé l’interlocuteur. Le vocabulaire employé, très loin d’un officier de police, a alors trahi celui qui se tenait de l’autre côté de la porte. « Attention, il a dit frère. C’est un signal d’alerte », dit alors un étudiant.

A ce moment-là, les élèves ont pris la bonne décision, s’enfuir par l’une des fenêtres. Ils sont passés par une cour avant de rejoindre un autre bâtiment sécurisé par les forces de l’ordre.

Quelques minutes plus tard, les policiers ont fini par interpeller le tireur de 15 ans. Au moment d’écrire ces lignes, l’enquête doit encore déterminer si l’auteur des coups de feu a tiré au hasard ou s’il visait ces victimes en particulier.