Le soulèvement à Alger expliqué par une psychanalyste: « Les individus étaient épuisés et vidés par des années de terreur »

Abonnés Arezki Aït-Larbi Publié le – Mis à jour le

International

« Les individus étaient épuisés et vidés par des années de terreur durant la guerre intérieure des années 1990. Cette guerre s’est déclenchée peu de temps après que la population ait réclamé, en octobre 1988, un changement majeur, en passant d’une gouvernance totalitaire, représentée par un parti unique, vers la pluralité politique. »

Auteure d’un ouvrage retentissant sur Le Trauma colonial*, la psychanalyste Karima Lazali explique le soulèvement pacifique des Algériens. La Libre Belgique l’a interviewé à ce propos. (…)