Le roi d’Arabie saoudite change des têtes: MBS aura-t-il encore la haute main sur les hommes du pouvoir?

Abonnés Hala Kodmani pour Libération Publié le – Mis à jour le

International On ne verra plus le très diplomate Adel al-Joubeir expliquer et positiver en douceur et dans un anglais parfait les positions de son pays. Ministre des Affaires étrangères d’Arabie saoudite depuis 2015, il avait vigoureusement défendu le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) dans l’affaire Khashoggi. Rétrogradé ministre d’État aux Affaires étrangères, son sort apparaît comme le limogeage le plus remarquable dans le remaniement d’ampleur annoncé jeudi à Riyad. (…)