Le président de la NRA ridiculisé: « Il fait assez pour empêcher les fusillades: il prie pour les victimes »

Mardi dernier, une fusillade dans une école primaire d’Uvalde, au Texas, causait la mort de 21 personnes dont 19 jeunes enfants. Ce drame, qui a bouleversé la population américaine, a également relancé l’éternel débat sur le port des armes, garanti outre-Atlantique par le 2e amendement de la Constitution.

Hasard (malheureux) du calendrier, une importante convention de la National Rifle Association (NRA) se tenait quelques jours plus tard à Houston, toujours au Texas. Lors de cette grand-messe du puissant lobby pro-armes, le président Wayne LaPierre a été pris à partie par un duo d’humoristes, The Good Liars.

Ces acteurs, bien connus aux Etats-Unis, ont pris la parole dans ce qui s’apparentait d’abord à une séquence élogieuse envers le président de la NRA. Mais très vite, le ton est devenu de plus en plus sarcastique.

« Les médias de gauche disent que Wayne LaPierre n’en fait pas assez pour arrêter les fusillades », a débuté l’un des humoristes. « Mais ce n’est pas vrai. Ses pensées vont aux victimes et il prie pour les familles. »

« Peut-être que ces fusillades de masse cesseraient de se produire si nous pensions tous un peu plus et prions un peu plus », a poursuivi l’acteur, ironiquement. Avant de conclure: « Je demande à tout le monde dans cette salle de prier un peu plus ».

La vidéo est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes se sont également amusés du regard interloqué de Wayne LaPierre lorsqu’il a commencé à réaliser le tournant sarcastique que prenait l’intervention.