Le premier procès mondial contre des tortionnaires syriens s’est ouvert en Allemagne: « Toutes ces preuves confirment un système »

C’est un procès unique qui s’est ouvert ce jeudi devant le tribunal de grande instance de Coblence. Pour la première fois sont jugés deux membres des services de renseignement syriens pour des crimes contre l’humanité commis en 2011 et 2012 dans la tristement célèbre prison Al-Khatib, près de Damas. Six victimes au moins devraient se porter partie civile contre leurs bourreaux.

« L’enquête sur les crimes du régime d’Assad, avec la pratique systématique et généralisée de la torture, n’en est qu’à ses débuts », confirme-t-il.

« Je sais que d’autres procès contre des tortionnaires syriens auront bientôt lieu, dans d’autres pays européens. Ce n’est qu’un début »,