Le nombre de traversées illégales de la Manche dépasse déjà le total de 2021

Le nombre de migrants ayant traversé illégalement la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni dépasse d’ores et déjà, à trois mois et demi de la fin de l’année, le total de 2021, selon les chiffres publiés mardi par le ministère britannique de la Défense. Au moins 28.561 personnes ont ainsi entrepris cette dangereuse traversée clandestine à ce stade de l’année contre 28.526 migrants recensés fin 2021, selon les décomptes du ministère.

A la mi-septembre l’année dernière, seules 14.500 traversées avaient été décomptées, soit près de la moitié du bilan actuel.

Pour la seule journée de lundi, le ministère a répertorié 19 embarcations avec à leur bord 601 migrants.

Le 22 août avait connu un record avec près de 1.300 arrivées dénombrées en une seule journée, un pic attribué à l’époque aux conditions optimales de météo.

Ces traversées se sont multipliées depuis 2018 face au verrouillage croissant du port français de Calais et du tunnel sous la Manche.

Un rapport parlementaire britannique estimait que le total pourrait atteindre cette année 60.000 personnes malgré les promesses répétées du précédent gouvernement conservateur britannique. Londres, qui a fait du sujet une priorité depuis le Brexit, verse des millions de livres à la France pour l’aider à renforcer la surveillance des côtes et multiplie les mesures pour durcir l’accueil des migrants.

Suella Braverman, la nouvelle ministre de l’Intérieur du gouvernement de Liz Truss – qui a pris ses fonctions il y a quelques jours – soutient ardemment le plan controversé qui consiste à renvoyer les migrants illégaux au Rwanda, lancé par Priti Patel, qui la précédait.

Ce projet est actuellement suspendu à un examen de la justice britannique.