Le nombre de migrants traversant la Méditerranée depuis la Libye a presque triplé

« Au 14 décembre, les gardes-côtes libyens avaient intercepté 30.990 migrants et réfugiés, et les ont ramenés en Libye, soit presque trois fois plus que le nombre de personnes ramenées dans le pays en 2020 (12.000 personnes) », a fait part le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres dans un rapport interne transmis au Conseil de sécurité.

Plus de 1.300 personnes ont été décomptées comme décédées ou portées disparues. Ce qui est aussi en augmentation par rapport à 2020, selon les données de l’Organisation internationale pour la migration.

Au cours des années passées, la Libye est devenue un des pays de transit les plus importants pour les personnes qui tentent de rejoindre l’Europe depuis l’Afrique en traversant la mer Méditerranée.

Selon les organisations de défense des droits de l’Homme, les migrants en Libye font constamment l’objet de violences, extorsions et travaux forcés.