Le Mexique accuse l’OMS de « négligence » pour ne pas approuver Spoutnik: « Un goulet d’étranglement »

« S’agissant de la santé, c’est, avec tout mon respect, de l’inefficacité », a ajouté le président de gauche lors de sa conférence de presse quotidienne.

Le président mexicain a souligné qu’il demande depuis une semaine à l’OMS d’approuver Spoutnik V et le vaccin chinois CanSino.

Sans le feu vert de l’OMS, les Mexicains qui reçoivent ces vaccins ne peuvent pas entrer aux Etats-Unis.

Au total 51,6 millions de Mexicains ont reçu une vaccination complète, selon le site Our world in data. Spoutnik est l’un des nombreux vaccins disponibles au Mexique.

Washington a annoncé la réouverture de sa frontière le 8 novembre pour les personnes pleinement vaccinées venant du Mexique.

L’OMS a indiqué le 7 octobre qu’elle devrait bientôt reprendre l’examen du vaccin russe contre le Covid-19, Spoutnik V.

Jusqu’à présent, l’OMS a homologué un petit nombre de sérums, parmi lesquels les vaccins Pfizer/BioNTech, Moderna, Sinovac et Sinopharm ainsi que plusieurs versions de celui développé par AstraZeneca.

Le Mexique (126 millions d’habitants) est le quatrième pays le plus touché au monde en nombre absolu de décès (284.477 pour 3,7 millions de cas).