Le gouvernement britannique lance une campagne d’information pour ses ressortissants en Belgique sur la protection de leurs droits avant le Brexit

Un fonds de soutien de trois millions de livres sterling (3,3 millions d’euros) a également été dégagé pour aider ses expatriés à remplir une demande de résidence ou d’enregistrement. Le gouvernement britannique a lancé cette campagne d’information publique dans toute l’Europe afin d’aider ses ressortissants à se préparer à la fin de la période de transition, qui précède la sortie définitive du Royaume-Uni de l’Union européenne, soit le 31 décembre.

Les ressortissants britanniques résidant en Belgique seront ainsi informés des démarches spécifiques à effectuer pour conserver leurs droits et notamment accéder aux services de soins de santé, valider un permis de conduire, obtenir un passeport ou encore en matière de résidence.

La campagne se décline sur divers supports, de Facebook aux médias numériques en passant par les journaux. Des réunions d’information publiques et des séances de questions-réponses en présence d’ambassadeurs et d’experts consulaires sont également prévues dans les prochains mois, sur Facebook. Le guide « Living in Belgium » (« Vivre en Belgique ») dispense également des conseils.

Un fonds de trois millions de livres sterling a par ailleurs été débloqué en 2019 pour offrir un soutien pratique aux ressortissants britanniques plus vulnérables, les personnes à mobilité réduite, en situation de handicap ou encore les personnes âgées.

Depuis novembre 2017, les ambassades britanniques ont organisé plus de 775 événements à l’attention des ressortissants britanniques.

Après 47 ans d’un mariage houleux, le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne le 31 janvier. Le divorce sera effectif à la fin de la période de transition, soit le 31 décembre.