Le « connaisseurs de grenouilles »: quand l’ancien président russe Medvedev raille la visite de Macron à Kiev

« On aimerait espérer que les dirigeants de ces trois pays (…) ne vont pas se concentrer uniquement sur le soutien de l’Ukraine et les projets de continuer à l’inonder en armes. C’est tout à fait futile et ne fera qu’infliger davantage de préjudices à ce pays », a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Il a dit « par contre, espérer qu’ils vont exhorter le président (ukrainien Volodymyr) Zelensky à avoir une approche réaliste de la situation ».

Pour sa part, l’ancien président russe Dmitri Medvedev a moqué en anglais sur twitter la visite des trois dirigeants européens, les qualifiant de « connaisseur de grenouilles, celui des saucisses et celui des pâtes ».

Selon lui, ce déplacement d’Emmanuel Macron, Olaf Scholz et Mario Draghi a « zéro d’utilité » et insinué qu’ils s’enivraient à la « horilka », vodka ukrainienne.

« Ils promettent de nouveau une adhésion à l’UE, de vieux obusiers, puis imbibés de horilka, ils vont rentrer à la maison en train, comme il y a 100 ans », a écrit sur Twitter M. Medvedev, un proche allié du président Vladimir Poutine.

Dmitri Medvedev, qui a été président de 2008 à 2012 et Premier ministre de 2012 à 2020, est aujourd’hui vice-président du puissant Conseil de Sécurité russe.