Le colonel israëlien Nir Omer se confie : « Nous attaquons nos propres infrastructures pour détecter nos faiblesses »

Abonnés Christophe Lamfalussy Publié le – Mis à jour le

Asie Dans une rare interview, le colonel Nir Omer lève un coin du voile sur les prouesses de Tsahal en matière de cyber.

Une frappe aérienne est toujours spectaculaire, souvent meurtrière. Mais, au-delà de ses bombardements ponctuels dans la bande de Gaza ou en Syrie, Israël mène une guerre beaucoup plus sourde sur un front bien moins visible, un domaine où il excelle, celui du cyberespace.

« Nous avons trois ennemis : l’Iran, le Hamas et le Hezbollah », résume le colonel Nir Omer, dans une rare interview à Bruxelles. « Daech a des capacités significatives dans les réseaux sociaux pour influencer l’opinion publique, mais peu de capacités cyber. »

(…)